L’industrie globale de la construction bat de l’aile, n’ayant connu qu’un maigre gain d’1% en productivité au cours des 20 dernières années1. Le Québec ne fait pas exception. Pourtant, plusieurs entreprises cherchent à innover, mais elles se heurtent à des défis majeurs tels que l’adoption technologique et la gestion du changement.

Désireux de contribuer au progrès de l’industrie québécoise, notre équipe a lancé un groupe de discussion sur les technologies en construction. Le 5 à 7 Construction-Tech a pour mission de rassembler des professionnels en construction pour qu’ils partagent leurs défis, leur expérience et qu’ils explorent des pistes de solutions sur divers sujets.

Les méthodes modernes de suivi de chantiers

C’est en discutant avec plusieurs professionnels (chargés de projets, directeurs construction, directeurs de projets et surintendants) que nous avons constaté que le suivi des chantiers était une problématique pour leur entreprise. En effet, il y a actuellement un déséquilibre : la presque totalité (90%) du budget d’un projet de construction est dépensée sur les chantiers alors que seulement 10% des efforts sont consacrés au suivi de ces chantiers2.

Il a donc été entendu que ce 5 à 7 Construction-Tech porterait sur les méthodes modernes de suivi de chantiers. Ce sujet a généré beaucoup d’intérêt et plus de 20 entreprises se sont inscrites pour prendre à part à la discussion :

Des défis communs

Avant la soirée, nous avons demandé aux participants d’identifier leurs plus grands défis en matière de suivi de chantiers.

Nombreux sont ceux qui ont défini la collaboration et la communication entre les différents intervenants d’un projet comme leur plus grand défi, suivi de près par la gestion de toute l’information décentralisée d’un projet ainsi que par la gestion des documents. D’autres professionnels ont aussi parlé de gestion du temps, d’adoption technologique et du contrôle des coûts.

Pharonyx cofounders Hugo Brizard and Simon Gould with Robert and Ameca, from Taiwan - Deux des cofondateurs Hugo Brizard et Simon Gould avec Robert et Ameca, de Taiwan

Des discussions pertinentes

Discussions lors du 5 à 7 Construction-Tech

Ce fut toute une première : la salle prévue était remplie à pleine capacité, nous étions ravis. Cependant, les questions suggérées aux participants à leur arrivée ont été plus ou moins abordées pour plutôt laisser libre cours aux discussions informelles et pertinentes qui ont pris place spontanément.

Les commentaires positifs nous laissent croire que l’événement a été apprécié et la rétroaction reçue nous permettra d’améliorer la formule pour les prochaines fois.

Pour l’avenir

Plusieurs des participants sont eux-mêmes en train de développer des solutions modernes aux problèmes les plus criants de l’industrie, comme nous le faisons avec notre logiciel K-Ops. Toutefois, c’est en allant au delà de la compétition entre entreprises et en misant sur l’entraide et le partage que nous pourrons véritablement propulser toute l’industrie de la construction (et des technologies en construction) vers l’avant.

Finalement, nous remercions une dernière fois les “pionniers” qui se sont présentés au premier 5 à 7 Construction-Tech ne sachant pas trop à quoi s’attendre.

Nous espérons que vous serez des nôtres la prochaine fois !

Pas encore abonné à notre infolettre ? Par ici pour ne plus rien manquer !