For the english version of this article, click here!

Bien avant que Pharonyx n’existe, nous étions collègues de travail oeuvrant pour la même grande entreprise. Nous développions des outils web pour des chantiers de construction à travers le monde, sur des projets de plusieurs milliards de dollars.

À l’intérieur d’une entreprise de plus de 35 000 employés, où les processus se devaient d’être bien structurés et bien définis, nous étions une jeune équipe dynamique avec de grandes idées et une ambition effrenée, prisonniers d’un domaine d’activités conservateur, où la technologie que nous développions n’était pas la priorité. Nous étions en quelque sorte les moutons noirs du bureau et bien que nous en inspirions plusieurs, d’autres en étaient dérangés.

À l’aube d’une deuxième restructuration majeure de l’entreprise, j’ai perdu mon emploi. Mon poste a été aboli! Les nouveaux projets de développement ont été stoppés, la direction de l’entreprise ayant décidé de prendre une nouvelle avenue concernant les Technologies de l’Information. Mes six (6) dernières années de travail se sont éclipsées en un seul avant midi.

Néanmoins, j’étais bien conscient du potentiel monstre qu’il y a dans le domaine des technologies de l’information et je n’allais pas abandonner de si tôt!

Le commencement

Trois mois plus tard, lors de ma remontée des Amériques en voiture et alors que j’étais rendu au Chili, Samuel, qui avait lui aussi quitté l’entreprise, me contacta avec l’idée de fonder « un outil d’aide au suivi de chantier ». N’ayant tous les deux que très peu d’expérience, voire aucune dans le monde de l’entrepreneuriat et alors que Samuel venait tout juste de compléter son MBA, le choix était logique : nous devions le faire! Après tout, ma conjointe était enceinte de 4 mois, il ne me restait que plus ou moins 15 000 kilomètres à parcourir avant de rentrer à Montréal et Samuel venait d’avoir son deuxième enfant, qui n’avait que 4 mois à ce moment : le timing était parfait (hum…)!

Roadtrip en Amériques, 17 pays, 70 000 kilomètres, 550 jours. Photo prise dans le nord-ouest en Argentine, au « Cono Arita ». Crédit photo : YougoPhoto.

Après deux mois d’échanges et de discussions à distance, que ce soit sur le wifi à partir d’une station d’essence au Chili, d’une chambre d’hôtel au Pérou, d’une auberge en Équateur ou d’une maison où j’étais hébergé en Colombie, nous avons entamé le prototype et les premières lignes de code de ce fameux « outil d’aide au suivi de chantier » qui allait devenir K-Ops de Pharonyx

Logo de K-Ops

K-Ops pour « Construction Opérations », fait allusion à la pyramide de Khéops qui, pendant des millénaires, fut la construction humaine de tous les records : la plus haute, la plus volumineuse et la plus massive.

Logo de Pharonyx

« Phare » et « Onyx », le premier mot signifiant un guide, une sécurité, une ligne directrice pour tous tandis que l’autre réfère à une pierre semi-précieuse. Ces deux mots assemblés rappellent le terme « pharaonique », qui lui-même évoque la grandeur, la splendeur et l’éclat d’une civilisation visionnaire dont l’ambition sans limites permit de bâtir des édifices qui s’admirent encore, plus de 4000 ans après leur construction.

Le projet était né, il ne nous restait plus qu’à le sortir de l’ombre; le faire prospérer. Après avoir parcouru les derniers milles qui me séparaient du Québec, je suis arrivé à Montréal où je suis devenu papa 19 jours plus tard. Samuel a quitté son emploi et nous nous sommes alors consacrés à plein temps sur le développement de K-Ops, investissant toute l’énergie possible selon les circonstances du moment.

C’est alors que certaines de nos valeurs fondamentales d’entreprise ont été établies : la famille, un dévouement hors-pair et tout faire pour que « ça marche »!

Où en sommes-nous?

Après quatorze (14) mois de dur labeur, nous avons été en mesure de liver la première version de K-Ops : Alpha.

Version alpha de K-Ops

La première version de K-Ops : Alpha, distribuée le 25 juillet 2017

Entre temps, nous avons participé au programme de trois (3) mois d’accélération du Centech, pour ensuite obtenir notre place dans le programme de propulsion de 2 ans. Nous nous sommes également rapidement entourés de deux partenaires exceptionnels : Guillaume Houle et Simon Gould, deux grands experts du domaine de la construction, afin de nous aider à offrir et développer une solution web et mobile qui réponde précisément et simplement aux besoins de nos clients. Ce n’est pas tout! Notre comité aviseur a pris forme et ce sont Mohammed Zakzouk, Mario Jorge Robalo, Simon de Baene, André Courtemanche ainsi que Claude Landry qui nous ont fait l’honneur d’accepter de nous supporter et de nous aider à travers cette aventure. Quelle chance d’être aussi bien supportés et ce dès notre première année!

Tous ces gens prestigieux sont fortement alignés avec nos valeurs fondamentales d’entreprise, notre vision ainsi que notre mission, soit celle de rendre à tous, clients et collaborateurs, une vie professionnelle plus simple et moins stressante, tout en leur permettant d’atteindre de nouveaux sommets. Nous croyons que toutes les entreprises devraient prioriser le bonheur, la satisfaction et le sentiment d’accomplissement au travail. Nous nous acharnerons à créer un meilleur environnement de travail au Québec et de suivre le mouvement initié par Simon de Baene, président-fondateur de GSOFT : l’humain avant toute chose.

Prochaines étapes?

Nous sommes en voie de terminer le développement de la version mobile et de finaliser la version 1.0 de K-Ops, laquelle sera offerte d’ici la fin de l’année 2017. De plus, nous entamons le programme de propulsion au Centech, qui apportera une grande effervescence pour Pharonyx au cours des prochains mois. Nous assisterons également à l’évènement annuel de Batimatech le 19 septembre prochain, évènement qui a pour but de sensibiliser les acteurs du secteur de la construction de l’importance d’intégrer les technologies dans leurs pratiques de travail et d’affaires.

Somme toute et avant toute chose, nous serons concentrés à fournir le meilleur service ainsi que le meilleur produit qui soit à tous nos futurs clients.

Pharonyx est une entreprise technologique canadienne située à Montréal, Québec. Elle développe K-Ops, une suite d’outils web et mobile proposant une nouvelle approche qui harmonise et facilite le suivi et la gestion des travaux d’exécution pour TOUT projet de construction à travers le monde.